L'église paroissiale Saint-Pierre, édifiée au XIXe siècle, est de style néo-classique. En façade principale, son clocher abrite, outre un mécanisme d'horloge, deux beffrois en bois, des équipements remarquables issus de la Révolution industrielle du XIXe siècle et trois cloches. Fondues entre 1869 et 1889, Julie-Marie-Louise (502 kg), Jeanne-Marie (375 kg) et Adélaïde-Eugénie-Françoise (280 kg) sonnent le sol, le la et le si.

Médias

Nature des travaux

Jamais restauré depuis plus de 130 ans, le beffroi qui supporte les deux petites cloches est en mauvais état. La charpente en bois de chêne a souffert de gouttières et de l'usure du temps.

Avec la restauration du beffroi, est également prévue l'extension de la sonnerie. La fonte d'une quatrième petite cloche , en accord avec les trois autres, permettra la constitution d'un véritable carillon, unique dans la région.

L'électrification en tintement imitation volée devra pallier l'absence de sonneur et permettre la reproduction automatique des airs des sonneries.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine